Guide Immobilier

Un peu perdu dans votre projet de vie, vous auriez bien besoin d’un guide de l’immobilier pour vous aider à clarifier votre besoin ? Achat dans le neuf ou l’ancien ? Location ou vente ? Que vous soyez futur acquéreur ou bien vendeur, vous trouverez dans notre guide de l’immobilier les principales clés pour vous lancer.

Guide immobilier

Guide immobilier pour acheteur : devez-vous investir dans le neuf ou dans l’ancien ?

Réaliser un achat immobilier, c’est un challenge en soi. Non seulement vous devrez trouver les fonds disponibles, prospecter les biens qui vous correspondent sur un marché plus ou moins large, dénicher un interlocuteur de confiance expert en immobilier pour vous accompagner… mais vous devrez également faire le choix du type de bien dont vous souhaitez faire l’acquisition. Bien neuf ou ancien ? Le choix est loin d’être anodin, d’abord parce qu’il joue énormément sur votre budget. Acheter un bien ancien à retaper plutôt qu’un bien neuf demande également de différer votre installation, dans certains cas. Mais vous pourrez prétendre à un bien de plus grande superficie ! Alors, vers quoi devriez-vous vous tourner ?

Les avantages et les inconvénients d’acheter dans le neuf

Acheter dans le neuf est une démarche qui revêt un certain nombre d’avantages. Mais ne nous le cachons pas, le neuf a également quelques défauts qui, selon les exigences qui vous sont propres, peuvent devenir très limitants. Démêlons la situation à ce sujet.

Acheter dans le neuf plutôt que dans l’ancien : pourquoi ?

Dans le neuf, le premier avantage est de bénéficier de frais de notaire réduits de moitié ! Ils s’élèvent environ à 3 ou 4% là où ils atteignent les 8% dans l’ancien. Il faut également souligner que, malgré le prix plus élevé d’un bien neuf, quelques dispositifs de défiscalisation peuvent vous aider à amortir vos coûts dans le cas d’une remise en location (dispositif Pinel, LMNP…). SI vous n’achetez pas pour louer, vous pouvez toujours bénéficier de conditions de financement avantageuses grâce au prêt à taux zéro disponible pour tout projet de construction ou achat dans le neuf. Renseignez-vous !

En achetant dans le neuf, vous êtes également certain de faire une bonne affaire en termes de performances. Le bien est aux dernières normes et équipé de sorte à nécessiter un besoin moindre en énergie. Vous économisez donc sur le long terme tout en bénéficiant d’un confort thermique optimal.


Enfin à la revente, vous attirerez également plus d’acheteurs potentiels avec un bien aux prestations récentes et ne nécessitant que quelques menus travaux de remise au goût du jour.

Guide immobilier : les points de vigilance relatifs à un achat dans le neuf

En immobilier neuf, il vous est possible d’acheter un bien déjà sorti de terre (non habité) ou bien un appartement ou une maison sur plans. On appelle cette seconde option, la vente en VEFA (Vente en Etat Futur d’Achèvement). Vous achetez sans avoir visité le bien puisque celui-ci n’existe pas encore. Vous avez en revanche accès aux plans précis du futur logement et à tous les détails nécessaires pour vous décider. La vente en VEFA a les mêmes avantages que l’achat neuf classique, mais attention : les délais de livraison s’échelonnent entre plusieurs mois et plusieurs années et des aléas peuvent également survenir.

Dans le neuf, le second inconvénient est le style du logement. Les logements neufs offrent certes des prestations remarquables en termes d’énergie notamment, mais ils manquent cruellement de charme en cela qu’ils sont bruts. A vous d’y ajouter votre patte ! Mais si vous n’avez pas l’âme d’un décorateur, un tel environnement impersonnel pourrait bien à la longue, vous peser.

Guide immobilier pour un achat dans l’ancien

Avant tout, qu’entend-t-on par “logement ancien” ? Il s’agit de toute habitation ayant au moins deux ans d’ancienneté. C’est tout du moins ce que dit la législation en vigueur. Ce critère des deux ans est également valide pour bénéficier des multiples aides financières dont vous pouvez bénéficier lors de l’achat d’un logement. Mais apprenons-en davantage sur les avantages d’un achat dans l’ancien.

Pourquoi acheter dans l’ancien est une bonne idée

Acheter dans l’ancien vous permettra d’abord de prétendre à une plus grande surface habitable. Les prix sont réduits par rapport au neuf du fait des possibles travaux de rénovation à mener. Les frais de notaire sont certes plus importants, mais le jeu en vaut souvent la chandelle, notamment si vous vous y connaissez dans le domaine du BTP et pouvez mettre vous-même la main à la pâte.

Comme mentionné précédemment, acheter dans l’ancien vous donne droit à des aides financières dans le cas où vous rénovez énergétiquement ce logement. Prime énergie, éco-prêt à taux zéro… Ces dispositifs peuvent venir amortir grandement le coût de vos travaux. Ce faisant, votre achat est plus rentable !

Les inconvénients de l’achat d’un bien immobilier ancien

Réaliser des travaux de rénovation, ça prend du temps et ça demande une sacrée dose d’organisation. Avez-vous la volonté et les capacités nécessaires pour un tel chantier ? Si oui, acheter dans le neuf ou l’ancien a sa réponse. Si non, peut-être que le neuf vous conviendrait tout simplement mieux. Il s’agit presque d’arriver, et de poser vos valises.

Le guide immobilier des propriétaires : comment estimer votre logement avant-vente ?

Quel que soit son projet immobilier et son degré de maturité, connaitre la valeur d’un bien est indispensable. Pour vendre sa maison rapidement, bien estimer son bien à vendre est essentiel. On estime en effet qu’un bien immobilier au juste prix se vend en moyenne en 90 jours. Vendre son bien en dessous de sa valeur marchande réelle, c’est prendre le risque de vendre son bien à perte ; à l’inverse, vendre son bien au-dessus de sa valeur marchande rendra votre bien difficilement attractif sur le marché.

Comment estimer un bien immobilier ?

Pour évaluer un bien immobilier, les professionnels utilisent des outils d’évaluation leur permettant d’estimer un prix en tout objectivité. De nombreux facteurs sont alors pris en compte. L’un des plus importants est l’environnement dans lequel se situe le bien.

D’une ville à l’autre, les écarts de prix sont très importants. L’attractivité d’une ville voire même d’un quartier aura tendance à faire grimper les prix de l’immobilier. Selon la renommée, la présence de commerces de proximité, d’écoles ou de parcs, les différences de prix peuvent également être conséquentes même d’une rue à l’autre. Mais ce n’est pas tout : il faudra aussi regarder à une échelle beaucoup plus régionale et à plus long terme. Quelles sont les perspectives d’aménagement du territoire pour le département ? Quelles sont ses ambitions en termes de logement et de constructions neuves ? Tous ces éléments ont une influence certaine sur la fixation d’un prix de vente et permettent de poser une première base sur laquelle le reste de l’estimation pourra se reposer.

Aussi, les caractéristiques physiques du bien immobilier à proprement parler sont la clé de voute de l’estimation immobilière. C’est en évaluant les points forts et les points faibles d’un bien que l’on pourra déterminer un prix au mètre carré. On peut citer :

• La nature du bien (maison ou appartement pour un logement),
• Sa configuration (superficie et nombre de pièces),
• L’état général du bien (isolation, rénovation…).

En fonction des atouts et des défauts du bien, on appliquera une surcote ou une décote. Par exemple, un logement avec une terrasse ou exposé sud-est/sud-ouest bénéficiera d’une surcote importante. A contrario, si le logement nécessite des travaux de rénovation importants, une décote importante pourra être appliquée : jusqu’à 30% !

Estimation d’un bien immobilier en ligne : c’est possible ?

Estimer son bien en ligne est tout à fait possible : vous pouvez de chez vous faire une première estimation de votre logement ! De nombreuses plateformes proposent ce genre de services en collectant un nombre important de donnée des marchés immobiliers locaux, et en les mettant à disposition via des moteurs de recherche. Pour une première estimation et pour vous faire une première idée de la valeur marchande approximative de votre bien, c’est une excellente méthode. Toutefois, nous vous conseillons de toujours vous faire accompagner par un professionnel pour estimer de façon précise votre bien.

Quel est le meilleur prix pour vendre ?

Nous parlions précédemment de « juste prix » en immobilier : toute la difficulté de l’estimation immobilière est là. En effet, il faut réussir à concilier les attentes du vendeur à ceux de l’acheteur. Le meilleur prix pour l’un ne sera pas le même pour l’autre :

• Le meilleur prix du vendeur se situe au-dessus du prix marché. Il ne peut avoir une vision objective de la valeur de son bien, et son objectif de réaliser une plus-value le rendra d’autant plus partial.
• Le meilleur prix de l’acheteur se situe en-dessous du prix du marché : dans une logique inversée, celui-ci cherche à acheter un bien au prix le plus bas possible. Il va donc scruter et parfois exagérer le moindre défaut pour négocier le prix d’achat, ce qui ne le rend pas impartial non plus.
Entre ces deux attentes sur le prix, il faut bien se mettre d’accord : c’est là que l’estimation immobilière intervient ! Le prix de vente est fixé en toute objectivité selon des critères bien définis, qu’il s’agisse d’un appartement ou d’une maison.

Guide immobilier : estimation de maison

Pour l’estimation d’une maison, aux critères que nous avons préalablement cités, voici ceux que l’on peut ajouter :
• La superficie totale du terrain et ses équipements (pergola, piscine, terrasse…) ;
• La mitoyenneté ou non du bien ;
• La présence de combles perdus ou aménageables ;
• La configuration de la maison (plain-pied, à étage…).

Guide immobilier pour une estimation d’appartement

Pour un appartement, plusieurs autres facteurs sont à prendre en compte :
• La localisation de l’appartement dans l’immeuble (rez-de chaussée ou à un étage) ;
• La présence d’une cave et ou d’un parking ;
• La présence d’un ascenseur ;
• Les charges de copropriété et les futurs travaux ;
• L’état des parties communes ;
• Si la résidence est fermée ou non.