De quels professionnels aurez-vous besoin dans votre équipe de promotion immobilière ?

Si vous voulez agrandir votre portefeuille de propriétés et vous créer un certain capital, alors la promotion immobilière est un domaine fait pour vous. Pour démarrer, il faut une équipe qui doit être composée des professionnels suivants. De wazini, le guide immobilier.

Professionnels pour une équipe de promotion immobilière

Un comptable

Il est très important d’avoir les bonnes structures en place avant d’acheter des propriétés. Pour ce faire, le comptable est l’agent clé de votre équipe. Il s’occupera de la bonne tenue des comptes de votre équipe, en règle avec les législations en vigueur.

Un avocat spécialisé en droit de la propriété

Chaque transaction immobilière est particulière. Même le contrat le plus simple devrait être examiné par une personne expérimentée afin d’éviter les problèmes. De ce fait, un avocat en droit de la propriété devrait être comme un père pour vous au point que vous devez entièrement avoir confiance en son jugement et ses conseils.

Un courtier financier

Pour financer un projet de promotion immobilière, Il est essentiel de faire appel à un courtier ayant une bonne connaissance en matière de financement de construction. Établissez une relation étroite avec lui afin qu’il comprenne votre situation financière et qu’il puisse accélérer le processus parfois fastidieux d’obtention d’un financement ou emprunt, pour le développement de votre structure.

Un architecte/artisan

Opter pour les services d’un architecte local est une solution efficace. Comme il aura une bonne compréhension des exigences de la municipalité, vous aurez énormément besoin de ses services, notamment pour toutes questions liées à la constructibilité ou au PLU (Plan local d’urbanisme). Aussi, selon votre projet, pensez à recruter des professionnels spécialisés. Par exemple, dans un projet immobilier écologique, faites plutôt appel à un cabinet d’architecte spécialisé dans les constructions autonomes ou à haute performance énergétique avec une forte valeur ajoutée sur les questions environnementales. Autre exemple, si vous souhaitez monter des programmes immobiliers avec un style architectural unique, privilégiez des architectes de bonne réputation qui ont mené des projets architecturaux originaux à bien.

Un constructeur

Il va sans dire qu’il est important de travailler en étroite collaboration avec votre constructeur. Il doit faire preuve de souplesse et de précision dans la fixation de ses prix. Il doit aussi avoir suffisamment d’influence auprès des fournisseurs pour permettre des économies.

Certains constructeurs peuvent déjà avoir en main des projets de villas ou de duplex qui vous permettront d’économiser de l’argent sans avoir à engager un architecte. Vous pouvez généralement apporter des modifications mineures aux plans.

Un géomètre

Professionnel spécialisé, il aura une bonne connaissance de la région et aura souvent à effectuer des enquêtes, ou même, à travailler sur des lotissements sur des terrains de la région. Dans la phase pré-construction, le géomètre aura un rôle clé en délimitant les bonnes parcelles à construire.

Un économiste

Avoir un économiste avec vous facilitera la tâche à toute l’équipe. Il est important de maximiser les remboursements d’impôts sur les réalisations effectives . Sans un économiste, les services pourraient souffrir de quelques failles.

Un chef de projet

S’il s’agit de votre première expérience, il serait mieux qu’un chef de projet expérimenté vous tienne la main tout au long du processus et vous apprenne ce que cela implique. Cela vous aidera énormément à gérer vos projets futurs. D’ailleurs, un bon chef de projet pourra faire valoir votre travail avec des tarifs réduits et pourra même améliorer vos projets.

Comment trouver le bon courtier en prêt immobilier ?

Donc, vous êtes à la recherche d’un courtier en prêt immobilier. Comme c’est le cas lorsqu’on prend de nombreuses décisions de vie en connaissance de cause, le bouche à oreille peut être un bon point de départ. Parlez avec votre famille, vos amis et vos collègues de leurs expériences et de leurs recommandations. La prochaine étape naturelle : commencez par la recherche en ligne. Faites des recherches approfondies : assurez-vous qu’ils ont les bonnes qualifications et accréditations, ainsi que l’expérience qui correspondra à vos besoins.

Tout guide immobilier vous conseillera également de vous adresser à des professionnels. Un bon courtier en prêt immobilier peut vous aider soit à trouver le bon prêt auprès de son vaste panel de prêteurs, soit à négocier un taux plus bas sur votre facilité de crédit existante. Ayant désormais 50 % de la part de marché des prêts immobiliers, les courtiers en prêt immobilier ont accès à une base de données de prêteurs et de plusieurs types de prêts, et peuvent comparer des centaines de prêts en quelques minutes pour vous en recommander un qui vous convient mieux.

courtier immobilier

Un bon courtier doit poser les bonnes questions

Un bon courtier en prêts immobiliers pose les bonnes questions pour s’assurer que vous obtenez la meilleure affaire. Ces questions sont les suivantes :

  • Vous souhaitez rembourser votre prêt immobilier plus rapidement que la durée convenue ?
  • Vous prévoyez d’agrandir votre famille et devez donc réduire vos remboursements ?
  • Vous souhaitez élargir votre portefeuille immobilier grâce à des investissements ?
  • Vous voulez débloquer la valeur nette de votre maison ?
  • Vous souhaitez rénover ?
  • Vous souhaitez déménager dans une maison plus grande, un quartier plus agréable ou les deux ?

Une autre caractéristique d’un bon courtier est celui qui vous conseillera sur les frais de refinancement, les charges et les coûts cachés à surveiller, tels que :

  • les coûts d’emprunt, y compris les frais de demande de prêt, d’évaluation et de règlement ;
  • les frais d’enregistrement ;
  • les frais de rupture d’engagement ;
  • l’assurance immobilier du prêteur si vous empruntez plus de 80 % de la valeur du bien ;
  • les frais liés aux caractéristiques du prêt.

Faites un « bilan de santé » pour votre prêt immobilier

De nombreux courtiers en prêt immobilier proposent à leurs clients un « bilan de santé pour les prêts immobiliers » ou un service du même nom. L’idée derrière ce bilan de santé est de revoir périodiquement votre prêt immobilier, y compris les frais et les taux d’intérêt, pour s’assurer que vous en tirez le meilleur parti possible pour votre temps et votre argent.

Certains courtiers proposent ce service gratuitement. Un bilan de santé du prêt immobilier est l’une des choses les plus importantes que les emprunteurs peuvent faire pour profiter de certains des taux d’intérêt les plus bas de ces dernières années avant qu’ils ne commencent à augmenter.

Les commissions et  les différents frais

Enfin, les commissions et les frais doivent être supportés par le prêteur, et non par le client, un bon courtier sera transparent et expliquera d’emblée le fonctionnement de ses commissions et de ses frais. Si vous pouvez trouver un courtier qui vous offre un large éventail de prêteurs et des options adaptées à vos besoins, sans prix supplémentaire, vous êtes sur la bonne voie.

Comme pour tout, la clé pour trouver un bon courtier en prêt immobilier est de faire le tour du marché. Essayez de trouver quelqu’un qui comprenne vos besoins actuels et futurs et qui puisse vous présenter des options de prêt personnalisées pour vous aider à accéder à votre nouveau logement.

Les bonnes pratiques liées aux inspections immobilières

On dit qu’il ne faut jamais juger un livre à sa couverture. Cette règle s’applique presque à tout dans la vie surtout lorsque vous faites une inspection sur une maison que vous allez acheter. Les vendeurs s’efforcent toujours de rendre leur maison présentable pour l’inspection. D’un autre côté, la plupart des propriétés en vente sont en désordre, à cause du déménagement. Parfois, les propriétaires font exprès de laisser traîner les cartons et toutes sortes d’objets personnels, car tout cela ajoutera d’une manière ou d’une autre à l’attrait de la maison. Voici quelques conseils pour vous aider à regarder au-delà de la mise en scène et à trouver votre joyau caché.

inspection immobiliere

Connaitre les caractéristiques essentielles

Il faut commencer par dresser une liste de tout ce que vous recherchez dans un logement. Ensuite, vous allez réduire la liste aux caractéristiques essentielles en les séparant des éléments que vous aimeriez idéalement mais sur lesquels vous êtes prêt à faire des compromis. Cela se limite au nombre de chambres à coucher, à la buanderie, à l’étage jusqu’à la possibilité d’avoir une salle de bain attenante, un tapis ou une grande cour. Ainsi, vous pouvez vous concentrer sur une propriété réaliste et adaptée à vos besoins, et vous éviterez toute distraction.

Tenir compte de la disposition et de la vue d’ensemble

Il faut tenir compte de la fluidité, de l’agencement de la maison, et de son adéquation avec votre mode de vie. Par exemple, les escaliers raides pour accéder à l’unique salle de bain ou pour entrer et sortir de la propriété elle-même pourrait ne pas convenir si vous faites séjourner fréquemment des personnes âgés ou si vous prévoyez d’y vieillir vous-même. Il se pourrait aussi que vous aurez besoin d’une chambre de bébé ou d’enfant au même niveau que la chambre principale. Faites abstraction de la décoration et concentrez-vous sur ces éléments de base. Il est important d’emmener avec vous un mètre ruban pour vérifier si les principaux éléments de mobilier vous conviennent.

Faire attention aux détails

Soyez attentif aux éventuelles réparations qui pourraient rendre la maison plus chère que le prix de vente. Vérifiez les tâches d’eau sur les murs et le plafond, l’usure générale du sol et des bancs, les fissures dans les murs, les appareils cassés, et toute moisissure, en particulier dans les placards situés à proximité de zones humides. Regardez derrière les meubles pour voir tout ce que les propriétaires pourraient essayer de cacher. N’ayez pas peur d’ouvrir les placards de rangement et d’y jeter un coup d’œil. Si le propriétaire actuel a tout mis là- dedans, c’est qu’il a eu des difficultés avec l’espace de rangement.

Utiliser l’ouïe et l’odorat

Écoutez les bruits comme la circulation des voitures, des trains, ou les avions à proximité, les tuyaux bruyants, le sol qui grince et les robinets qui fuient. Soyez également attentifs à ce que disent les autres personnes qui assistent à l’inspection, elles ont peut-être repéré un défaut que vous avez négligé. Faites attention aux odeurs dans chaque pièce et notez-les car ils peuvent indiquer de l’humidité, des problèmes d’égouts ou de la pourriture.

Faire le tour de la propriété

Faites le tour de la propriété pour connaître les limites. Inspectez les clôtures, les gouttières, les toits, la peinture extérieure et recherchez les éventuelles fissures dans les murs ou autres dommages. Faites attention à la pente du terrain et vérifiez s’il n’y a aucun risque pour les futurs projets d’extension ou de rénovation. Elle pourrait aussi vous causer des soucis si vous devez régulièrement tondre une cour vallonnée. Inspectez le garage pour voir s’il est assez grand pour abriter vos voitures et si l’allée est assez large pour que votre voiture puisse descendre.

Vérifier le refroidissement et le chauffage

Essayez de localiser les endroits où sont installés le refroidissement et le chauffage de la maison. Faites attention à l’aspect de la maison et à la quantité de soleil qu’elle reçoit, car cela peut augmenter ou diminuer les factures de chauffage et de climatisation. En général, les inspections sont souvent programmées à l’heure de la journée, c’est juste au moment où le soleil est le plus fort. Ainsi, essayez de visiter la maison à d’autres moments pour avoir une meilleure idée de la lumière dans la maison.

Connaître le quartier

Il est important de savoir que vous n’achetez pas seulement une maison, vous achetez un quartier. Alors, vous devez apprendre à connaître le quartier pour voir s’il correspond à votre mode de vie. Vérifiez également s’il s’agit d’une zone sûre en termes de criminalité. Parfois, la région est sujette à des inondations, des feux de brousse ou des tremblements de terre.

Tout le monde a besoin d’un bon voisinage

Vous devez observer les propriétés des voisins pour essayer de vous faire une idée de leur identité et pour savoir si vous voulez vivre à leurs côtés. Vous devez regarder comment leur propriété est entretenue, afin de voir s’il y a des signes révélateurs de fêtes fréquentes, des chiens qui aboient, ou peut-être qu’ils ont une cour pleine de voitures sur lesquelles ils aiment se divertir le week-end.

Avoir une vie privée

Vous devez vérifier la vue depuis chaque fenêtre de la maison. Il se pourrait que la chambre du voisin donne directement sur votre salle de bains. Vous allez faire attention à la proximité de leurs murs par rapport aux vôtres en vérifiant s’ils sont trop proches de votre zone de confort.

Poser les bonnes questions à l’agent

Il est essentiel de préparer toutes les questions que vous allez poser à l’agent pendant l’inspection. Par exemple, pourquoi les propriétaires actuels veulent vendre ? Depuis combien de temps ils vivent là ? Est-ce qu’il y a eu des problèmes dans la maison ? Y a t-il eu d’autres acheteurs intéressés ?

Inspecter la propriété avec un professionnel

La plupart des personnes qui procèdent à l’inspection se promènent seulement en tapant sur les murs et en regardant la plomberie sans vraiment savoir ce qu’elles font. Pour éviter cela, il vaut mieux faire appel à un professionnel pour vérifier s’il y a des problèmes avec la structure de la propriété et s’il y a des parasites.

Prendre des notes et des photos

Il y a de fortes chances que vous ayez plusieurs propriétés en vue. Vous devez, alors, prendre des notes détaillées auxquelles vous pourrez vous référer lorsque vous prendrez une décision. Il ne faut pas oublier de faire un plan approximatif avec des commentaires sur des pièces particulières ainsi que sur votre sentiment général à l’égard de la maison. Avoir vos propres photos serait beaucoup mieux, car ceux du vendeur visent seulement à rendre la maison aussi attrayante que possible.

Faire confiance à la première impression

Certaines propriétés peuvent avoir tout sur papier et remplir toutes vos attentes. Pourtant, vous avez un sentiment désagréable lorsque vous y êtes. Il ne faut surtout pas ignorer ce sentiment. L’achat d’une propriété est un investissement énorme et vous devez vous y sentir à l’aise. En comparaison, si vous avez un sentiment de chaleur et de bonheur sur une maison quelconque et que vous vous voyez facilement y vivre, c’est généralement un bon signe.

Les meilleures stratégies de ventes aux enchères immobilières

Il n’y a rien de plus terrifiant dans la vie que les décès, le divorce, la prise de parole en public et la mise aux enchères d’une propriété lors d’une vente aux enchères. Avec les enchères en ligne que vous pourrez suivre en toute sécurité depuis chez vous sur un écran d’ordinateur, cela pourrait ne plus être aussi effrayant. Mais pour l’instant, voici quelques verdicts de guide immobilier sur certaines des stratégies d’enchères les plus courantes.

vente aux encheres immobilieres

Se cacher pendant la vente aux enchères

Est-ce que cela fonctionne ? Non. Il est préférable de se placer au milieu de la pièce, là ou tout le monde peut vous voir. Avoir l’air déterminé, avec un langage corporel fort est alors très important, avec des mouvements décisifs et tout ce qui vous fait dire, je ne vais pas être battu ! Beaucoup de gens ratent des ventes aux enchères, encore et encore, à force de se cacher dans le fond.

Ne pas enchérir en premier

Est-ce que cela fonctionne ? Pas vraiment. Beaucoup de gens ont tendance à le faire, mais vous pourriez aussi bien enchérir en premier. Cela ne vous coûtera rien, car il est rare que vous achetiez une propriété lors d’une première enchère. Mais si vous êtes là, dès le début du processus, l’expérience montre que vous aurez plus de chances d’être encore là à la fin. Les personnes qui font la première offre ont plus de chances d’être présentes à la fin.

Faire soudainement une forte enchère

Est-ce que cela fonctionne ? Oui, parfois. Beaucoup de gens essaient cela, surtout s’ils savent qu’ils veulent vraiment la propriété et ont une bonne idée de sa valeur. Cette stratégie peut s’avérer très efficace, car elle prend souvent la concurrence par surprise.

Faire appel à son instinct le jour de la vente aux enchères

Est-ce que cela fonctionne ? Non. Il est important de tenir compte des conseils et des recommandations de votre agent tout au long de la campagne de vente aux enchères. Le jour de la vente aux enchères, c’est encore plus important. Prenez bien en compte les recommandations de l’agent, notamment en ce qui concerne le prix de réserve du jour.

Se retenir pendant toute la durée de l’appel d’offres

Est-ce que cela fonctionne ? Non. Plus tôt vous participez à l’appel d’offres, plus vos concurrents vous considèrent sérieusement. Psychologiquement, c’est puissant d’être vu tôt et souvent.

Rester silencieux, puis enchérir à la fin avec une offre alléchante

Est-ce que cela fonctionne ? Rarement. Le problème est que si un propriétaire a vu beaucoup d’appels d’offres, il a plus de chances de mettre la propriété sur le marché, d’obtenir le meilleur prix et de vendre. S’il n’y en a pas eu beaucoup, il le fera probablement passer. Et puis, un propriétaire est beaucoup plus enclin à négocier avec quelqu’un qu’il a vu soumissionner.

Riposter immédiatement à l’offre d’un adversaire

Est-ce que cela fonctionne ? Oui, vous n’attendez même pas cinq ou dix secondes, mais vous entrez directement avec votre contre-offre. Cela donne toujours à l’autre soumissionnaire l’impression que vous allez continuer, encore et encore, et que vous n’abandonnerez pas.

Avec ce stratagème, les soumissionnaires croiront que vous n’arrêterez pas de soumissionner, et donc ils abandonneront plus tôt qu’ils ne l’auraient prévu.

Faire appel à un professionnel pour faire une offre pour vous

Est-ce que cela fonctionne ? Oui, parfois. Si vous êtes dans la salle, c’est vous qui devez soumissionner car ce sera votre nom en tant que soumissionnaire enregistré et votre nom sur le contrat. Mais vous pouvez désigner quelqu’un d’autre si vous devez vous absenter. Cela peut bien fonctionner et cela signifie que vous êtes hors de l’émotion de la salle de vente et que vous ne vous laisserez pas emporter par le moment.

Préciser que vous souhaitez un règlement plus long

Est-ce que cela fonctionne ? Non. Les vendeurs veulent récupérer leur argent le plus tôt possible, mais surtout, échapper aux taxes.

Pourquoi vendre une maison en début d’année ?

Le temps presse pour les propriétaires qui vendent leur maison avant la fin de l’année. En effet, les vendeurs ne disposent que de peu de temps, avant les vacances pour trouver des acheteurs. Ils risquent donc d’être dans une position de négociation difficile.

« Il ne fait aucun doute que les acheteurs ont le dessus dans les négociations en ce moment », a déclaré un commissaire-priseur. « Mais ce que les acheteurs n’ont pas, c’est le titre de propriété. Le propriétaire est en fait le décideur final de la vente ou non ».

Les propriétaires qui attendent la nouvelle année pour vendre peuvent trouver de meilleures conditions, car on s’attend à ce que davantage d’acheteurs entrent sur le marché. Mais avec la concurrence accrue des propriétés qui restent à vendre pendant les vacances, ainsi qu’une vague de nouvelles propriétés à vendre lorsque le marché redémarrera, les vendeurs qui cherchent à vendre en 2021 devraient se mettre au travail dès maintenant.

vendre debut annee

Choisissez le bon moment

Le marché immobilier a tendance à hiberner tout au long du mois de janvier, ce qui crée des défis et des opportunités pour les vendeurs. Bien que l’activité soit plus lente en janvier, une inscription à la vente en début d’année peut donner un coup de pouce aux vendeurs.

Un agent immobilier déclare : « il y a un avantage à être le premier du classement. La plupart des vendeurs sont conseillés par leur agent de venir dans leur agence. Nous avons tendance à trouver des acheteurs au début ou à la mi-janvier « .

« Vous devez user de stratégie et vendre votre propriété quand il n’y a pas autant de vente, et essayer de vous positionner pour entrer quand il y en aura plus sur le marché ». Cela peut signifier qu’il faut varier le règlement standard de six semaines. « Ceux qui vendent à l’avance proposent un règlement en 120 jours », a ajouté le directeur de l’agence immobilière.

Faites appel à un expert

Les vendeurs qui prévoient une vente au début de la nouvelle année devraient commencer à choisir un agent bien avant les vacances de Noël. « Il n’y a pas de frais supplémentaires à engager avec un agent immobilier au début du processus de vente », a déclaré un directeur d’agence immobilière.

Ils seront mieux à même de parler du timing, de l’impact des jours fériés, et éventuellement de l’impact d’une élection. Les propriétaires doivent identifier les agents locaux qui obtiennent les meilleurs résultats, a poursuivi le directeur d’agence immobilière, ajoutant que dans le marché actuel, ce sont les négociateurs experts qui obtiennent des résultats.

Concentrez-vous sur la présentation de votre propriété

L’amélioration de la prévente va de pair avec le choix de l’agent. « Commencez à discuter des choses, des rénovations qui peuvent ajouter la valeur de la propriété », a poursuivi le directeur d’agence immobilière, expliquant que les propriétaires devraient éviter de surcapitaliser.

Les vendeurs peuvent utiliser le réseau d’agents pour mettre leur propriété en valeur. « En tant qu’agents, nous devenons des gestionnaires de projets complets » a encore ajouté le directeur d’agence. « De l’organisation des commerces aux conseils en matière de style, nous devenons en fait un agent polyvalent pour un vendeur ».

Pour les petits travaux, pensez à vous salir les mains pendant les vacances. C’est une bonne période pour le bricolage. Sortez la boîte de peinture, serrez les poignées de porte, utilisez les amis et la famille qui pourraient être disponibles pour aider. Toutes ces petites choses peuvent faire une grande différence.

Comme les propriétés passent plus longtemps sur le marché, des techniques intelligentes peuvent aider à distinguer votre propriété de la concurrence. Faites vos photos avant que les jardins ne commencent à sécher. Il s’agit de présenter la propriété de façon optimale.

Donnez confiance aux acheteurs

En fournissant des informations transparentes sur votre propriété, vous pouvez aider les acheteurs exigeants à prendre une décision pour acheter votre propriété. Les acheteurs étant de plus en plus exigeants, les vendeurs devraient se mettre à leur place.

Il est très important que les vendeurs fournissent le plus d’informations possible sur la propriété et les améliorations qu’ils ont apportées. Cela peut signifier qu’ils doivent fournir un rapport d’inspection du bâtiment et des parasites aux acheteurs potentiels, ainsi que la preuve que les rénovations ont été approuvées.

Vous pouvez avoir une maison très bien présentée, mais si vous avez fait une extension illégalement, les acheteurs et leurs déménageurs vont être très réticents à prendre des risques.

A quoi penser avant l’achat d’un appartement ?

L’une des clés de la réussite d’un achat hors projet est de savoir quelles questions poser avant de s’engager. Creusez un peu plus loin que les brochures sur papier glacé et les présentoirs immaculés pour vous assurer que vous achetez un appartement ou un local de qualité qui correspond le mieux à votre style de vie. Quelques conseils de guide immobilier.

conseil achat appartement

Qui est le promoteur et le constructeur ?

Il est essentiel de rechercher les antécédents du promoteur et du constructeur et, si possible, de procéder à une inspection physique des projets passés afin de comprendre la qualité de construction à laquelle vous pouvez vous attendre.

« Nous conseillons toujours à nos clients de faire des recherches sur le promoteur et le constructeur », explique une avocate. « Vous devez faire vos propres vérifications et vous assurer que le promoteur est financièrement viable, qu’il utilise les bons matériaux de construction et qu’il a beaucoup d’expérience ».

Le directeur d’une entreprise de construction affirme que les acheteurs devraient rechercher des entreprises qui ont une bonne réputation dans le secteur et qui ont l’expérience de la construction. La recherche du promoteur et du constructeur est une étape importante pour un achat hors budget.

Il est primordial que le promoteur et le constructeur soient également réputés pour leur approche transparente du développement. Une société encourageant activement l’interaction par le biais de rencontres individuelles et de forums communautaires n’est qu’un bon choix pour votre investissement.

Votre choix doit être basé par les recherches du bon promoteur et du meilleur constructeur dans votre région, et même du pays. Ils devront avoir la fiabilité ainsi que des antécédents honorifiques, la combinaison de ces deux caractères est très utile pour vous guider lors de votre décision finale sur l’achat.

Apprenez à connaître vos voisins

La plupart d’entre vous comprennent l’importance du plus vieil adage de l’immobilier : « l’emplacement, l’emplacement et l’emplacement. » Idéalement, un logement doit être proche des transports publics et des commerces et se situer dans les bonnes zones scolaires. Mais comme de nombreux appartements sont désormais classés comme étant à usage mixte, vous voudrez également savoir quelles entreprises partageront votre immeuble.

Bien que les baux ne soient pas nécessairement finalisés avant que vous n’achetiez une propriété, vous pouvez demander au promoteur ses intentions en matière d’espace commercial et de vente au détail ; pour voir s’il correspond à vos préférences en matière de style de vie.

Savez-vous réellement ce que vous achetez ?

Ce n’est pas un hasard si plusieurs expositions d’investissements de luxe sont faites pour attirer les âmes sensibles et les admirations des acheteurs potentiels, elles sont généralement conçues pour être à la mode, avec des finitions de qualité et attirent souvent les grandes foules de personnes. Il est important de vérifier si ces aménagements et ces finitions font partie de l’équipement standard de votre appartement avant l’achat.

Les clients doivent s’assurer qu’ils savent ce qu’ils achètent. Il s’agit d’obtenir le plus de clarté possible et de tout mettre par écrit. Les acheteurs doivent vraiment faire pression pour obtenir les détails de leurs finitions, en demandant la marque et, si possible, la série de produits au sein de cette marque.

Les gros promoteurs et constructeurs fournissent souvent des panneaux de finition pour que les acheteurs potentiels puissent se faire une idée des appartements et prendre une décision en connaissance de cause.

Qu’est-ce qu’une clause d’annulation ?

Vous devez comprendre la clause d’annulation de votre contrat. Il est important qu’un avocat examine le contrat pour voir si le promoteur peut l’annuler.

Vous devriez vous assurer qu’il ne peut pas le faire, sinon la valeur augmente avec le temps, le promoteur peut retirer le contrat, rembourser votre acompte et vendre la propriété à un prix plus élevé.

Ne vous lancez pas dans l’achat d’un appartement qui est hors de votre budget

Beaucoup de promoteurs créent leur propre société de propriétaires, en chargeant des frais de gestion, de sorte qu’après une période de 12 à 18 mois, ils peuvent la vendre à une autre société, laissant les résidents avec des frais plus élevés que la normale. Si vous découvrez que c’est le cas, évitez de vous lancer dans un projet de développement ou d’achat d’un local hors budget.

Une bonne société de promoteurs travaille toujours avec des gestionnaires de copropriété réputés dans le but de mettre en place ce qui est le mieux pour le consommateur et l’immeuble, et de s’assurer que la société du propriétaire est active et prête à partir dès que les gens emménagent.

Quelques erreurs à éviter quand on vend sa maison

La vente de votre maison devrait être une expérience positive, mais trop souvent les vendeurs font des gaffes monumentales qui découragent les acheteurs et font baisser le prix de vente. Il s’agit là des erreurs capitales, mais courantes, que vous devez éviter afin d’obtenir le meilleur résultat possible lors de la vente de votre maison. Quelques conseils de guide immobilier.

erreurs vente maison

Négliger les catégories d’âge des acheteurs

Laisser sa propriété anonyme, sans âme est un « suicide immobilier », affirme une fondatrice d’un groupe d’agences immobilières. Vous devez créer une illusion, un rêve ambitieux.

Commencez par faire des recherches sur le type d’acheteurs dans votre région, leur moyenne d’âge et celui de la population locale. Participez aux visites des propriétés en vente, et comparez votre maison avec ce qui est proposé. Rénover la propriété en fonction de cela peut améliorer le prix de vente.

Les jeunes couples et les familles se tournent-ils vers le marché local ? Les professionnels célibataires s’emparent-ils des biens les plus précieux de la région ? Regardez autour de vous pour savoir qui examine sérieusement des propriétés comme la vôtre et adaptez le style à ce client.

Les réparations bon marché

Les maisons bien entretenues donnent une première impression positive. Mais les réparations inachevées ou négligées font hésiter les acheteurs, compte tenu du coût supplémentaire, des tracas et des efforts qu’elles impliquent.

La peinture est-elle en parfait état ? Le chauffage fonctionne-t-il correctement ? Les charnières de la porte grincent-elles ? La moquette est-elle tachée ? La plupart de ces problèmes sont mineurs et peu coûteux à résoudre, et il vaut la peine de présenter votre maison sous son meilleur jour.

Dépenser beaucoup trop pour rénover la cuisine

Vous pensez peut-être que c’est une bonne idée d’installer une nouvelle cuisine pour remettre la maison au goût du jour, mais si l’acheteur préfère un style différent, elle sera la première sur la liste des choses à faire lorsqu’il emménagera, et ce sera pris en compte dans le prix qu’il sera prêt à payer.

Certaines personnes font une remise en état rapide, dépensant de l’argent pour le carrelage, du sol au plafond, ce qui n’apporte aucune valeur ajoutée à la maison. Parfois, il serait préférable de repeindre la cuisine.

D’autres vendeurs achètent une cuisine toute neuve à un prix exorbitant. C’est très bien dans une villa à 2 millions d’euros, mais sur les maisons moins chères, ce n’est pas un bon retour sur investissement.

S’il y a des améliorations à faire, cherchez des méthodes facile à réaliser pour transformer les pièces sans dépenser trop d’argent. La peinture peut faire des merveilles pour transformer rapidement les placards de cuisine et les murs vieillis, et donner une impression de fraîcheur et de propreté.

Trop de personnalisation

Même si vous trouvez votre cour intérieure étonnante avec son design marocain, les acheteurs potentiels peuvent préférer le minimalisme moderne. Chacun a des goûts différents en matière de décoration et de style, alors permettez aux acheteurs d’imaginer leur propre touche en gardant neutre toute rénovation avant la vente.

Selon un expert en immobilier, les murs d’époque sont un problème courant lors de la vente. Les murs rouge vif sont trop envahissants et dictent le style de la pièce. Il est préférable de les peindre en blanc cassé et d’adoucir le décor pour attirer un plus grand nombre d’acheteurs. Un mur d’accent daté ? C’est facile à réparer avec une couche de peinture.

Le prix trop élevé

Les agents immobiliers rencontrent des problèmes lorsque les vendeurs ont une idée exagérée de la valeur de leur maison. Il est dangereux d’avoir un prix excessif au début de la campagne car il est alors difficile de susciter l’intérêt des acheteurs plus tard dans le processus.

Lorsqu’une maison est sur le marché depuis longtemps, les acheteurs ont le sentiment que cela indique un problème. Cela peut avoir un coût si vous avez déjà acheté une nouvelle maison et que vous payez deux hypothèques en attendant que l’autre soit vendue.

Évitez toute déception en étant réaliste quant au prix. Votre agent peut vous guider à cet égard en se basant sur les ventes récentes dans votre région. Examinez sérieusement toute offre et contre-offre pour sceller l’affaire afin de pouvoir passer à autre chose. Si le prix d’une propriété est trop élevé, elle peut s’attarder sur le marché et devenir un fardeau.

Masquer les problèmes évidents

De l’humidité ? Des dommages causés par les termites ? Des clôtures de piscine non conformes ? Vous pouvez probablement cacher ces problèmes de manière cosmétique, mais lors des visite, les acheteurs potentiels en seront informés. Ils prévoiront des coûts et des tracas supplémentaires qui peuvent suffire à mettre fin à la vente. Ne laissez pas des problèmes facilement réparables entraver une vente et faites-les régler avant de mettre le bien sur le marché.

Travailler avec le mauvais agent

L’agent que vous avez choisi est-il le meilleur dans votre région ? A-t-il une longue liste d’acheteurs enthousiastes à la recherche d’une propriété comme la vôtre ? Il peut être tentant d’engager un ami de la famille qui est dans l’immobilier, mais il peut être plus sage de veiller à vos propres intérêts. Gardez les négociations à un niveau professionnel en faisant appel à un agent ayant une forte connaissance du terrain.

Vue d’ensemble des termes en immobilier

L’achat d’une maison exige des « pouvoirs surhumains » de compréhension du jargon de l’immobilier. Pour vous aider, voici une liste des termes les plus utilisés et leur signification.

vocabulaire immobilier

La période d’amortissement

Le nombre d’années nécessaires pour rembourser entièrement un prêt immobilier.

L’appréciation

L’augmentation de la valeur d’un bien immobilier.

L’estimation de la banque

Estimation par une banque de la valeur d’un bien immobilier. Elle est souvent plus prudente que la valeur marchande réelle.

Le financement relais

Un prêt à court terme utilisé pour permettre à un acheteur d’acheter une nouvelle propriété si le produit d’une autre qu’il a récemment vendue n’a pas encore été encaissé.

Le gain en capital

Le bénéfice sur la vente d’un bien d’équipement, comme une maison.

L’avertissement

Une notification sur le titre déclarant qu’une partie autre que le propriétaire peut avoir un intérêt dans la propriété.

« Caveat emptor »

Expression latine qui signifie « l’acheteur doit être vigilent ».

L’impôt sur les plus-values

Il s’agit d’un impôt prélevé sur le bénéfice tiré de la vente d’un bien d’investissement.

La contre-offre

Une nouvelle offre, faite après que la précédente ait été rejetée par le propriétaire.

L’amortissement

Une réduction de la valeur d’un actif au fil du temps.

Les décaissements

Les frais engagés par un agent immobilier, pouvant être répercutés sur le client, à l’exemple des frais de photographie et de publicité.

L’équité

La valeur que le propriétaire d’un bien a dans l’actif est supérieure à la dette due.

L’échange de contrat

Processus juridique qui crée un accord contraignant pour la vente d’un bien immobilier. Un dépôt est généralement versé à ce moment, et peut être confisqué si l’une des parties se retire du contrat.

L’exclusivité

Lorsqu’un vendeur a signé un accord visant à rendre un agent exclusivement responsable de la vente d’un bien immobilier pendant une période déterminée.

Les installations

Objets fixés à un bien d’une manière qui endommagerait l’objet ou la structure du bien s’ils devaient être enlevés, comme les étagères encastrées ou les tapis. Généralement inclus dans la vente d’un bien.

Le garant

Quelqu’un qui accepte de remplir un contrat si la partie principale du prêt fait défaut.

L’intérêt

Le montant payé par un emprunteur à un prêteur en plus du montant principal emprunté. Le taux d’intérêt peut être fixe, variable ou une combinaison des deux (prêt fractionné).

Le ratio prêt/valeur

La somme d’argent emprunté comparé à la valeur d’un bien. Lorsque le ratio prêt/valeur est élevé (plus de 80 %, par exemple), la banque est plus susceptible de faire payer une assurance aux prêteurs.

Le prix de réserve

Le prix le plus bas qu’un vendeur a accepté.

La date de règlement

La date à laquelle la vente d’un bien immobilier est finalisée. L’acheteur paie le vendeur et prend possession de la maison à ce moment.

Le droit de timbre

Taxe prélevée sur un contrat, calculée en pourcentage de la valeur celui-ci.

Le bail

Un bail est un contrat de location où le bailleur s’engage à procurer au  locataire la jouissance de son bien immobilier, moyennant un loyer que ce dernier devra lui verser sur une période bien déterminée.

La caution

La caution est un engagement demandé dans le cadre d’une location : par écrit, une personne s’engage à payer le loyer au bailleur en cas de défaut de paiement du locataire.

Le zonage

Un outil de planification urbaine utilisé par les autorités locales pour déterminer comment les terrains doivent être utilisées. Les exemples comprennent les zones résidentielles à faible densité, les zones résidentielles à forte densité, les zones à usage mixte et les centres métropolitains.

Ce que votre courtier en immobilier ne veut pas que vous sachiez

L’examen récent des pratiques des courtiers en prêt immobilier inquiète certains acheteurs. Il a été allégué que les acheteurs de biens immobiliers sont amenés à contracter des prêts qui leur coûtent plus cher, car les courtiers détournent leurs ventes vers les produits à plus forte commission.

Il est bien connu que les commissions peuvent conduire à des conseils qui sont dans l’intérêt du conseiller plutôt que dans celui des clients. Pourtant, la loi exige des courtiers qu’ils veillent à ce que les clients ne soient pas désavantagés par un quelconque conflit d’intérêts.

Certains courtiers se concentrent trop souvent sur les revenus, plutôt que sur la recherche de ce qui est le mieux pour les clients. Cela ne surprendrait pas la plupart d’entre nous et ce n’est pas un comportement réservé à ce secteur.

courtier prêt immobilier

Comment éviter d’être mené sur la mauvaise voie ?

Les courtiers ne sont pas obligés de vous trouver la meilleure affaire possible, à moins qu’ils n’acceptent expressément de le faire. Mais, comment les consommateurs peuvent déclencher cette obligation de meilleur intérêt ? Comme les courtiers sont généralement limités à une liste de prêteurs approuvés par leur société, un simple conseil est de demander à votre courtier s’il existe un meilleur prêt pour vous dans la liste des prêteurs qui vous donne droit à une commission moins élevée. Si cela crée un problème, alors la porte est votre échappatoire.

Les recherches en ligne égalisent le terrain de jeu

Aller chez un courtier n’est pas forcément un pas vers l’inconnu. La recherche en ligne des taux d’intérêt des prêts au logement est un bon moyen de connaître les meilleures offres du marché. Les clients peuvent désormais obtenir en ligne un prêt immobilier à taux bas. Donc si le courtier propose quelque chose de beaucoup plus cher, il doit justifier cette recommandation.

Environ la moitié des gens utilisent Internet pour effectuer la majorité de leurs recherches pour un prêt immobilier. Beaucoup de ceux qui s’adressent principalement à un courtier en prêts immobilier pour obtenir des informations pourraient bien consulter un site web de comparaison pour connaître les principaux taux d’intérêt du marché.

Les avantages et inconvénients du recours à un courtier

Les courtiers en prêts immobiliers peuvent être d’un grand secours aux consommateurs qui cherchent un coup de main. Ils ont très bien réussi à apporter les plus hauts niveaux de service à la clientèle au secteur du prêt au logement. Les emprunteurs obtiennent ainsi un professionnel qui fera tout le travail nécessaire pour faire approuver un prêt à un client et s’occupera de toutes les formalités administratives fastidieuses. Le choix est également plus vaste que celui qu’un client aurait en se rendant dans une agence bancaire. Une grande partie des difficultés liées à l’obtention d’un prêt au logement est liée au fait de ne pas connaître les critères de prêt des différents prêteurs. Il n’est pas utile que les banques protègent ces informations comme celles d’une recette secrète de cuisine. C’est là que les connaissances d’initiés spécifiques des courtiers en prêts immobilier peuvent faire gagner un temps considérable.

Les avantages

Voici les avantages d’engager un courtier.

  • Il aide les emprunteurs à obtenir un prêt, particulièrement utile pour les prêts difficiles, les premiers acheteurs de maison et les emprunteurs qui ont de mauvais antécédents de crédit.
  • Il peut avoir accès aux tarifs et aux offres intéressants.
  • Engager un courtier vous fait plus d’économies de temps et moins de tracas.
  • Les courtiers peuvent avoir accès à des experts disposant d’informations privilégiées sur les prêteurs et à qui ils prêteront.
  • Ils sont une bonne option pour les personnes qui ont besoin d’un prêt traité en urgence.

Les inconvénients

Engager un courtier représente néanmoins des inconvénients.

  • Les courtiers reçoivent des commissions des prêteurs pour les prêts qu’ils accordent à leurs clients. Comme les courtiers reçoivent des montants différents en fonction du prêt, on prétend que cela influence le prêt qu’ils recommandent.
  • Des prêts moins chers sont généralement proposés sur des sites de comparaison de prêts immobiliers et recherchés sur Internet, par des prêteurs en ligne qui ne nécessite généralement pas de payer des commissions de courtage.

Comment présenter votre maison à la vente ?

Lorsqu’il s’agit de vendre votre maison, la première impression peut être déterminante.

Le sentiment que ressentent les acheteurs potentiels lorsqu’ils voient votre maison pour la première fois peut faire la différence entre revenir inspecter une deuxième ou une troisième fois, et faire une offre le moment venu, ou la contourner et chercher ailleurs.

Et plus votre propriété est bien présentée, plus le prix que ces acheteurs paieront sera élevé.

Voici les principaux conseils de guide immobilier que vous pouvez suivre pour vous assurer que votre maison est présentée avec le maximum d’attrait avant de la vendre.

préparer vente maison

Gardez votre propriété propre

Cela va presque sans dire, mais donner à la propriété un grand ménage, à l’intérieur comme à l’extérieur, contribuera grandement à séduire les acheteurs.

Timothée Marcel, un agent immobilier, dit que vous devriez nettoyer complètement la propriété, y compris les endroits que vous auriez normalement ignoré.

« La maison doit être nettoyée au printemps. Les petits morceaux de poussière qu’on ne remarque pas quand on y vit tous les jours, c’est ce que les acheteurs remarquent, sur les planches et des choses comme ça », ajoute M. Marcel.

Et étant donné que le jardin est souvent littéralement la première chose que les gens voient ou la seule chose qu’ils voient, s’ils passent par là, ils devraient recevoir la même attention.

« Le jardin devrait avoir l’air immaculé », dit M. Marcel.

Du paillis frais, la pelouse devrait toujours être tondue pour les maisons ouvertes, en s’assurant que tout est bien propre et bien rangé.

De même, tout doit être en bon état de fonctionnement, alors assurez-vous que toutes les lumières fonctionnent correctement et corrigez tout problème évident à l’intérieur et autour de la propriété.

Le jardin est la première chose que les gens voient et devrait avoir l’air immaculé.

La photographie de votre propriété

Les acheteurs seront presque toujours informés sur votre propriété par une recherche en ligne, il est donc essentiel que la propriété soit bien présentée dans les photos jointes à l’annonce.

M. Marcel suggère de vérifier que votre agent fasse appel à un photographe professionnel, plutôt que d’économiser de l’argent en le faisant vous-même.

La photographie n’a qu’un seul but : attirer des acheteurs à la propriété.

Vous devriez obtenir une photographie professionnelle et vous assurer qu’elle met en valeur votre propriété de la meilleure façon possible. Cela peut vraiment faire partir les gens ou les faire réagir d’un « Waouh! », et il y a une attraction ou un désir instantané qui les rend beaucoup plus susceptibles de se présenter à l’ouverture pour l’inspection. »

La mise en scène d’une maison à vendre : le désencombrement

Déjà été dans une nouvelle maison sans meubles ? C’est incroyable comme chaque pièce est grande.

De même, l’élimination des meubles inutiles et d’autres objets encombrants améliorera l’impression d’espace et rendra la maison plus ouverte et plus facile à parcourir au cours du processus d’inspection.

M. Marcel affirme que le désencombrement de la maison, ou même son style professionnel, rehaussera considérablement son attrait, d’autant plus que les goûts des gens peuvent varier grandement.

Cela dépersonnalise un peu la situation, de sorte qu’au lieu de donner à quelqu’un l’impression d’avoir envahi la maison de quelqu’un d’autre, cela maximise la façon dont cette personne peut circuler dans la maison.

Il est plus spacieux et plus invitant pour les acheteurs.

Comment présenter votre maison à la vente?

Il existe quelques trucs et astuces pour les journées d’inspection et de vente aux enchères qui peuvent améliorer considérablement l’impression que votre propriété laisse aux acheteurs potentiels.

Le plus gros, c’est la température. Par une journée très chaude, il faudrait que le refroidissement commence une demi-heure avant le début de l’ouverture, et non à partir du moment où il commence.

Assurez-vous que toutes les lumières sont allumées et qu’il n’y a pas de coins sombres. Gardez tous les stores ouverts. Inutile d’essayer de cacher le fait qu’il y a quelque chose à côté. Si c’est là, c’est là.

En plus de l’apparence de la propriété, il vaut la peine de tenir compte de l’odeur qu’elle dégage.

Certains propriétaire font rôtir des grains de café ou des noix de cajou qui se propagent dans la maison, ce qui leur donne un arôme agréable.

En hiver, un feu de bois fonctionne très bien. L’odeur d’un feu de bois est très agréable quand les gens sortent de la rue et sentent la fumée quand ils sortent de leur voiture. »