Vue d’ensemble des termes en immobilier

L’achat d’une maison exige des « pouvoirs surhumains » de compréhension du jargon de l’immobilier. Pour vous aider, voici une liste des termes les plus utilisés et leur signification.

vocabulaire immobilier

La période d’amortissement

Le nombre d’années nécessaires pour rembourser entièrement un prêt immobilier.

L’appréciation

L’augmentation de la valeur d’un bien immobilier.

L’estimation de la banque

Estimation par une banque de la valeur d’un bien immobilier. Elle est souvent plus prudente que la valeur marchande réelle.

Le financement relais

Un prêt à court terme utilisé pour permettre à un acheteur d’acheter une nouvelle propriété si le produit d’une autre qu’il a récemment vendue n’a pas encore été encaissé.

Le gain en capital

Le bénéfice sur la vente d’un bien d’équipement, comme une maison.

L’avertissement

Une notification sur le titre déclarant qu’une partie autre que le propriétaire peut avoir un intérêt dans la propriété.

« Caveat emptor »

Expression latine qui signifie « l’acheteur doit être vigilent ».

L’impôt sur les plus-values

Il s’agit d’un impôt prélevé sur le bénéfice tiré de la vente d’un bien d’investissement.

La contre-offre

Une nouvelle offre, faite après que la précédente ait été rejetée par le propriétaire.

L’amortissement

Une réduction de la valeur d’un actif au fil du temps.

Les décaissements

Les frais engagés par un agent immobilier, pouvant être répercutés sur le client, à l’exemple des frais de photographie et de publicité.

L’équité

La valeur que le propriétaire d’un bien a dans l’actif est supérieure à la dette due.

L’échange de contrat

Processus juridique qui crée un accord contraignant pour la vente d’un bien immobilier. Un dépôt est généralement versé à ce moment, et peut être confisqué si l’une des parties se retire du contrat.

L’exclusivité

Lorsqu’un vendeur a signé un accord visant à rendre un agent exclusivement responsable de la vente d’un bien immobilier pendant une période déterminée.

Les installations

Objets fixés à un bien d’une manière qui endommagerait l’objet ou la structure du bien s’ils devaient être enlevés, comme les étagères encastrées ou les tapis. Généralement inclus dans la vente d’un bien.

Le garant

Quelqu’un qui accepte de remplir un contrat si la partie principale du prêt fait défaut.

L’intérêt

Le montant payé par un emprunteur à un prêteur en plus du montant principal emprunté. Le taux d’intérêt peut être fixe, variable ou une combinaison des deux (prêt fractionné).

Le ratio prêt/valeur

La somme d’argent emprunté comparé à la valeur d’un bien. Lorsque le ratio prêt/valeur est élevé (plus de 80 %, par exemple), la banque est plus susceptible de faire payer une assurance aux prêteurs.

Le prix de réserve

Le prix le plus bas qu’un vendeur a accepté.

La date de règlement

La date à laquelle la vente d’un bien immobilier est finalisée. L’acheteur paie le vendeur et prend possession de la maison à ce moment.

Le droit de timbre

Taxe prélevée sur un contrat, calculée en pourcentage de la valeur celui-ci.

Le bail

Un bail est un contrat de location où le bailleur s’engage à procurer au  locataire la jouissance de son bien immobilier, moyennant un loyer que ce dernier devra lui verser sur une période bien déterminée.

La caution

La caution est un engagement demandé dans le cadre d’une location : par écrit, une personne s’engage à payer le loyer au bailleur en cas de défaut de paiement du locataire.

Le zonage

Un outil de planification urbaine utilisé par les autorités locales pour déterminer comment les terrains doivent être utilisées. Les exemples comprennent les zones résidentielles à faible densité, les zones résidentielles à forte densité, les zones à usage mixte et les centres métropolitains.

Ce que votre courtier en immobilier ne veut pas que vous sachiez

L’examen récent des pratiques des courtiers en prêt immobilier inquiète certains acheteurs. Il a été allégué que les acheteurs de biens immobiliers sont amenés à contracter des prêts qui leur coûtent plus cher, car les courtiers détournent leurs ventes vers les produits à plus forte commission.

Il est bien connu que les commissions peuvent conduire à des conseils qui sont dans l’intérêt du conseiller plutôt que dans celui des clients. Pourtant, la loi exige des courtiers qu’ils veillent à ce que les clients ne soient pas désavantagés par un quelconque conflit d’intérêts.

Certains courtiers se concentrent trop souvent sur les revenus, plutôt que sur la recherche de ce qui est le mieux pour les clients. Cela ne surprendrait pas la plupart d’entre nous et ce n’est pas un comportement réservé à ce secteur.

courtier prêt immobilier

Comment éviter d’être mené sur la mauvaise voie ?

Les courtiers ne sont pas obligés de vous trouver la meilleure affaire possible, à moins qu’ils n’acceptent expressément de le faire. Mais, comment les consommateurs peuvent déclencher cette obligation de meilleur intérêt ? Comme les courtiers sont généralement limités à une liste de prêteurs approuvés par leur société, un simple conseil est de demander à votre courtier s’il existe un meilleur prêt pour vous dans la liste des prêteurs qui vous donne droit à une commission moins élevée. Si cela crée un problème, alors la porte est votre échappatoire.

Les recherches en ligne égalisent le terrain de jeu

Aller chez un courtier n’est pas forcément un pas vers l’inconnu. La recherche en ligne des taux d’intérêt des prêts au logement est un bon moyen de connaître les meilleures offres du marché. Les clients peuvent désormais obtenir en ligne un prêt immobilier à taux bas. Donc si le courtier propose quelque chose de beaucoup plus cher, il doit justifier cette recommandation.

Environ la moitié des gens utilisent Internet pour effectuer la majorité de leurs recherches pour un prêt immobilier. Beaucoup de ceux qui s’adressent principalement à un courtier en prêts immobilier pour obtenir des informations pourraient bien consulter un site web de comparaison pour connaître les principaux taux d’intérêt du marché.

Les avantages et inconvénients du recours à un courtier

Les courtiers en prêts immobiliers peuvent être d’un grand secours aux consommateurs qui cherchent un coup de main. Ils ont très bien réussi à apporter les plus hauts niveaux de service à la clientèle au secteur du prêt au logement. Les emprunteurs obtiennent ainsi un professionnel qui fera tout le travail nécessaire pour faire approuver un prêt à un client et s’occupera de toutes les formalités administratives fastidieuses. Le choix est également plus vaste que celui qu’un client aurait en se rendant dans une agence bancaire. Une grande partie des difficultés liées à l’obtention d’un prêt au logement est liée au fait de ne pas connaître les critères de prêt des différents prêteurs. Il n’est pas utile que les banques protègent ces informations comme celles d’une recette secrète de cuisine. C’est là que les connaissances d’initiés spécifiques des courtiers en prêts immobilier peuvent faire gagner un temps considérable.

Les avantages

Voici les avantages d’engager un courtier.

  • Il aide les emprunteurs à obtenir un prêt, particulièrement utile pour les prêts difficiles, les premiers acheteurs de maison et les emprunteurs qui ont de mauvais antécédents de crédit.
  • Il peut avoir accès aux tarifs et aux offres intéressants.
  • Engager un courtier vous fait plus d’économies de temps et moins de tracas.
  • Les courtiers peuvent avoir accès à des experts disposant d’informations privilégiées sur les prêteurs et à qui ils prêteront.
  • Ils sont une bonne option pour les personnes qui ont besoin d’un prêt traité en urgence.

Les inconvénients

Engager un courtier représente néanmoins des inconvénients.

  • Les courtiers reçoivent des commissions des prêteurs pour les prêts qu’ils accordent à leurs clients. Comme les courtiers reçoivent des montants différents en fonction du prêt, on prétend que cela influence le prêt qu’ils recommandent.
  • Des prêts moins chers sont généralement proposés sur des sites de comparaison de prêts immobiliers et recherchés sur Internet, par des prêteurs en ligne qui ne nécessite généralement pas de payer des commissions de courtage.

Comment présenter votre maison à la vente ?

Lorsqu’il s’agit de vendre votre maison, la première impression peut être déterminante.

Le sentiment que ressentent les acheteurs potentiels lorsqu’ils voient votre maison pour la première fois peut faire la différence entre revenir inspecter une deuxième ou une troisième fois, et faire une offre le moment venu, ou la contourner et chercher ailleurs.

Et plus votre propriété est bien présentée, plus le prix que ces acheteurs paieront sera élevé.

Voici les principaux conseils de guide immobilier que vous pouvez suivre pour vous assurer que votre maison est présentée avec le maximum d’attrait avant de la vendre.

préparer vente maison

Gardez votre propriété propre

Cela va presque sans dire, mais donner à la propriété un grand ménage, à l’intérieur comme à l’extérieur, contribuera grandement à séduire les acheteurs.

Timothée Marcel, un agent immobilier, dit que vous devriez nettoyer complètement la propriété, y compris les endroits que vous auriez normalement ignoré.

« La maison doit être nettoyée au printemps. Les petits morceaux de poussière qu’on ne remarque pas quand on y vit tous les jours, c’est ce que les acheteurs remarquent, sur les planches et des choses comme ça », ajoute M. Marcel.

Et étant donné que le jardin est souvent littéralement la première chose que les gens voient ou la seule chose qu’ils voient, s’ils passent par là, ils devraient recevoir la même attention.

« Le jardin devrait avoir l’air immaculé », dit M. Marcel.

Du paillis frais, la pelouse devrait toujours être tondue pour les maisons ouvertes, en s’assurant que tout est bien propre et bien rangé.

De même, tout doit être en bon état de fonctionnement, alors assurez-vous que toutes les lumières fonctionnent correctement et corrigez tout problème évident à l’intérieur et autour de la propriété.

Le jardin est la première chose que les gens voient et devrait avoir l’air immaculé.

La photographie de votre propriété

Les acheteurs seront presque toujours informés sur votre propriété par une recherche en ligne, il est donc essentiel que la propriété soit bien présentée dans les photos jointes à l’annonce.

M. Marcel suggère de vérifier que votre agent fasse appel à un photographe professionnel, plutôt que d’économiser de l’argent en le faisant vous-même.

La photographie n’a qu’un seul but : attirer des acheteurs à la propriété.

Vous devriez obtenir une photographie professionnelle et vous assurer qu’elle met en valeur votre propriété de la meilleure façon possible. Cela peut vraiment faire partir les gens ou les faire réagir d’un « Waouh! », et il y a une attraction ou un désir instantané qui les rend beaucoup plus susceptibles de se présenter à l’ouverture pour l’inspection. »

La mise en scène d’une maison à vendre : le désencombrement

Déjà été dans une nouvelle maison sans meubles ? C’est incroyable comme chaque pièce est grande.

De même, l’élimination des meubles inutiles et d’autres objets encombrants améliorera l’impression d’espace et rendra la maison plus ouverte et plus facile à parcourir au cours du processus d’inspection.

M. Marcel affirme que le désencombrement de la maison, ou même son style professionnel, rehaussera considérablement son attrait, d’autant plus que les goûts des gens peuvent varier grandement.

Cela dépersonnalise un peu la situation, de sorte qu’au lieu de donner à quelqu’un l’impression d’avoir envahi la maison de quelqu’un d’autre, cela maximise la façon dont cette personne peut circuler dans la maison.

Il est plus spacieux et plus invitant pour les acheteurs.

Comment présenter votre maison à la vente?

Il existe quelques trucs et astuces pour les journées d’inspection et de vente aux enchères qui peuvent améliorer considérablement l’impression que votre propriété laisse aux acheteurs potentiels.

Le plus gros, c’est la température. Par une journée très chaude, il faudrait que le refroidissement commence une demi-heure avant le début de l’ouverture, et non à partir du moment où il commence.

Assurez-vous que toutes les lumières sont allumées et qu’il n’y a pas de coins sombres. Gardez tous les stores ouverts. Inutile d’essayer de cacher le fait qu’il y a quelque chose à côté. Si c’est là, c’est là.

En plus de l’apparence de la propriété, il vaut la peine de tenir compte de l’odeur qu’elle dégage.

Certains propriétaire font rôtir des grains de café ou des noix de cajou qui se propagent dans la maison, ce qui leur donne un arôme agréable.

En hiver, un feu de bois fonctionne très bien. L’odeur d’un feu de bois est très agréable quand les gens sortent de la rue et sentent la fumée quand ils sortent de leur voiture. »